Interruption des études


Une inscription peut être annulée à la demande expresse de l’étudiant avant le 1er décembre de l'année académique en cours. Seuls 10% du montant des droits d’inscription restent dûs.

Après la date du 1er décembre, l'étudiant reste considéré comme étant inscrit aux études pour toute l'année académique en cours. Les droits d'inscription dûs et impayés restent dûs.

Tout étudiant qui interrompt son cursus plus d’un an est soumis à une épreuve de vérification des connaissances et aptitudes, organisée conjointement avec les épreuves d’admission, lorsqu’il souhaite reprendre le cours de ses études.