Ning Kam

Biographie

Acclamée par le Magazine Strad comme une forte personnalité artistique, la violoniste Singapourienne, Ning Kam, c’est produite un peu partout à travers le monde aussi bien comme soliste que comme chambriste .Elle a remportée le deuxième prix au Concours International de Musique Reine Elisabeth de Belgique en 2001 et gagna en même temps le Prix du Publique  “Vlaamse Radio en Televisie”. Elle a concertée sous la baguette de chef réputés comme Yehudi Menuhin, Lorin Maazel,  Okko Kamu, Lan Shui, Louis Langree et Steven Smith avec des orchestres prestigieux  mondiaux  inclus “the Cleveland Orchestra”, “National Orchestra of Belgium”, “City of London Sinfonia”, “Singapore Symphony” and “Malaysian Philharmonic Orchestra”. 
Passionnée de musique de Chambre, Ning a eu comme partenaires, parmis d’autres, Yehudi Menuhin, Patricia Kopatchinskaja, Marie Hallynck, Francis Kam et Liebrecht Vanbeckevoort. Entre 2011 et 2017, Ning était conseiller  artistique /Directeur Artistique?/ du “Het Kamerorkest  Brugge”, un ensemble sans chef d’orchestre et focusant sur la musique du 20-ième et 21-ième siècle. Comme chef d’orchestre invité/chef d’orchestre remplaçant?/ elle a aussi orientée et dirigée des orchestres comme la “Rheinische Philharmonie Koblenz”, “Symfonieorkest van Vlaanderen” et le  “Re:Sound Collective in Singapore”. En 2002, à l’occasion de l’inauguration de “The Esplanade Concert Hall on the Bay at Singapore”, Ning a jouée avec la violoniste Sarah Chang et fût invitée comme soliste en 2009 par le Président de Singapour pour la fête du “The Président’s Command Performance”  
Ning a réalisé des enregistrements sous le label de Cypres, Etcetera et Meridian Records UK.
Etant une musicienne classique, Ning jouit avec plaisir  d’explorer d’autres genres de la musique. Avec Sébastien Walnier, violoncelliste et la contrebassiste, Lisa De Boos elle forme le trio Loco Motive, un ensemble de “bluegrass, jazz and funk”.
Depuis Septembre 2017, Ning est Professeur de Violon au Conservatoire Royal de Bruxelles.
Elle joue sur un violon de Nicolas Amati de 1668 qui lui est généreusement prêté à usage/mis à disposition/  par “The Rin Collection, Singapore”.